« Notre histoire Renmans »

D'Ostende à Arlon, l’« esprit de famille Renmans » est perceptible dans chacun de nos boucheries. Nous entendons souvent dire que la boucherie est un peu comme une seconde famille. Et c’est vrai ! En équipe, nous pouvons relever tous les défis, mais uniquement à partir du moment où chacun se sent à sa place. Comme Marjan et Bart d’Eeklo.

De beaux débuts 

Ils avaient à peine 16 et 17 ans, Marjan, suivant des cours d’esthétique, et Bart, étudiant en boucherie et travaillant chez Renmans le samedi. À présent, ils totalisent 25 et 28 ans de boucherie au compteur. À un moment, ils ont même songé à créer leur propre commerce. « Mais pourquoi changer quand tout va si bien ? », ont décidé Marjan et Bart. 

Joyeuse affluence

Marjan : « Ma période préférée au travail est celle des barbecues et des fêtes de fin d’année. Il y a beaucoup de monde, mais l’ambiance au magasin est exceptionnelle. Tout le monde se donne à fond et les clients sont souvent en mode vacances et de bonne humeur. C’est une grande satisfaction de savoir qu’on aide tous ces gens à réussir leurs fêtes. Lorsqu'ils reviennent plus tard et nous remercient du fond du cœur... voilà ce qui nous pousse à faire ce métier ! » 

Travail et vie privée

« Mon mari, Bart, est devenu chef de groupe. Il existe des tas d’opportunités pour ceux qui veulent travailler et qui ont de l’ambition. De mon côté, je suis passée d’un contrat à temps plein à un 4/5e pour réaliser un vieux rêve : ouvrir ma propre école de danse. Grâce aux horaires de travail flexibles, je parviens à combiner les deux sans problèmes. Parfois, tout se goupille à la perfection dans la vie, n’est-ce pas ? »