Fire, Food & Fun

Notre chef de projet Luc Van De Vijver a participé au championnat belge de barbecue gastronomique à Saint-Nicolas. Avec son équipe « Q Lovin’ Criminals » , il s’est confronté à des équipes d’excellence de Belgique et de l’étranger. Il est vrai que les préparations qui sont cuites sur ces grills sont loin de ressembler à ce que l’on trouve sur le barbecue de jardin de Monsieur Tout-le-monde. Un boucher qui, même après son job à temps plein, continue de travailler avec la viande, Luc ?  

 
 
 
 
 

Luc 1

 

«Lorsque l’étincelle jaillit, la passion est difficile à assouvir », rigole Luc.  « Bien sûr, en raison de mon travail, il n’y avait qu’un petit pas à franchir pour rejoindre une équipe barbecue. Il y a dix ans, Rik Renmans m'avait déjà demandé de participer à un championnat sponsorisé par Renmans. C’est par un concours de circonstances que j’ai atterri dans cette équipe de la région de Wetteren, pour remplacer quelqu’un d’autre. Depuis, ils sont tous devenus des amis et nous avons déjà un beau palmarès à notre actif. » 

 
 
 
 
 

Luc 2

 

Dans l'équipe, Luc doit bien sûr superviser la découpe et la cuisson parfaites du poisson et de la viande. « Mais chacun a sa spécialité : sauces, présentation, dessert, finition de la cuisson... Gagner des prix n'est pas facile, mais nous avons déjà terminé à la deuxième place à plusieurs reprises. Dans la catégorie dessert, nous avons même remporté le premier prix aux Pays-Bas. Notre dessert aujourd’hui ? Des gaufres maison avec de crème glacée fraîche et des fraises au barbecue. On va voir ce que ça donne ! »

 
 
 
 
 

Luc 3

 

Luc : « Naturellement, monjob m’est plutôt utile dans ce concours. En effet, Renmans est surtout connu pour le goût de son assortiment barbecue. C'est le résultat d'années d’affinage et de développement avec des herbes, des marinades, des produits dérivés et des combinaisons de saveurs. Certaines recettes évoluent constamment, d'autres sont restées inchangées depuis 30 ans. Le grand public ne s’y trompe pas et se précipite dans nos boucheries à chaque début de saison. C’est alors le branle-bas de combat dans nos boucheries. » 

 
 
 
 
 

Bord 1

 

Le moment de vérité : la présentation au jury. Une poitrine de canard parfaitement cuite en mode gastronomique. Luc : « Le jury juge la grillade, la présentation, le goût et l’originalité. Le canard n’est que l’une des 5 tâches qui nous attendent aujourd’hui. Suivront également le poisson, l’agneau, le veau et le dessert. Des ingrédients sont imposés, mais pour le reste, vous pouvez exprimer votre créativité. Ah oui, nous participons également à un concours de pizzas et, hier, nous avons pu nous échauffer avec la compétition “perfect steak”. Lors de celle-ci, même la distance entre les lignes du motif à carreaux de la grillade est mesurée. Du travail millimétré. »

 
 
 
 
 

Bord 2

 

La viande d’agneau, à la marocaine. « Côtes d'agneau, rognons à la sauce à l'oignon à l’ancienne et merguez. Nous les avons fraîchement préparées ce matin avec de la viande hachée maison. Comme l'agneau est parfois un peu sec, nous ajoutons un peu de porc haché pour que la viande soit plus moelleuse. Est-ce que nous allons gagner ? Difficile à dire. Ça dépend naturellement du goût personnel des membres du jury, qu’on ne connaît pas à l’avance ». 

 
 
 
 
 

 Team

 

« Chaque année, nous participons à 3 à 4 championnats. Pour chaque championnat, on s’entraîne 5 fois : brainstorming, exercices, affinage de la présentation… c’est nécessaire, parce que le niveau est élevé dans la catégorie “gastronomie”. Aujourd’hui aussi, la concurrence est énorme, et certaines équipes sont composées de personnes qui viennent de restaurants étoilés. Mais haut les cœurs ! Ce qui compte, c’est de profiter avec des amis de la cuisine en plein air dans un format compétitif. Fire, Food & Fun! »