renmans logo

Respectful Life

 

 

 

Communiqué de presse

 

Dworp, 11 novembre 2016

 

 

Les boucheries Renmans réfutent les allégations de Gaia relatives à la viande de cheval et au bien-être animal

 

La viande de cheval en provenance d’Argentine qui est vendue dans les boucheries Renmans répond à des exigences strictes en matière de bien-être animal.

 

Nos fournisseurs intègrent le respect du bien-être animal dans leurs cahiers des charges. Ces conditions sont observées surplace dans les abattoirs et auditées de façon indépendante. Ceci s’ajoute aux contrôles officiels effectués en Argentine par l’administration européenne dans les établissements dont les produits sont destinés au marché européen. Le bien-être animal est une dimension indissociablement liée à ces contrôles. De plus, les abattoirs qui fournissent nos boucheries sont membres du projet www.respectfullife.org.

 

 Respectful Life est un projet unique spécifiquement développé pour la viande de cheval. Il apporte, à travers des recherches scientifiques, des garanties au sujet du bien-être animal sur base d’informations objectives. Les conclusions des recherches sont rendues publiques sur le site internet en toute transparence. En outre, le projet ne se limite pas à la détermination du niveau de bien-être animal; il apporte aussi une garantie que le bien-être animal s’améliore en permanence.


Respectful Life est une initiative conjointe de la FEBEV (la Fédération de la viande belge ) et dela KU Leuven (Université catholique de Louvain). Le niveau de bien-être animal est déterminé surplace par des chercheurs universitaires belges indépendants. Les conclusions sont scientifiquement établies avec des équipements modernes par des chercheurs expérimentés. De plus, des recommandations pour d’éventuelles améliorations sont également apportées et mises en oeuvre. Une équipe de chercheurs se trouve par exemple encore en ce moment en Argentine pour effectuer les contrôles nécessaires du suivi du bien-être animal, à l’instar de la visite qui avait eu lieu en novembre de l’année dernière, et pour évaluer les améliorations.

 

Ci-après figurent les conclusions du rapport de la première étude.

 

KUL